• +49 (0) 2226 89228-0
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • Mo.-Fr. 8:00-16:30 h

Le jour et la nuit / La lumière rouge

Image

Vision diurne - vision nocturne

Jours ensoleillés et nuits noires : L'œil humain s'ajuste à de grandes différences de luminosité. Mais il peut aussi être aveugler.
Quiconque a déjà regardé directement dans une lampe de poche dans l'obscurité sait de quoi il s'agit. L'œil est capable pour sa propre protection de s'adapter à différentes conditions d'éclairage. Lorsque la luminosité change, l'œil a besoin de temps pour s'ajuster. La visibilité est déterminée par l'état de l'œil en adaptation.

L'ajustement de l'obscurité à la lumière ne prend que quelques secondes. Inversement, cela peut prendre plus de 30 minutes à l'œil pour s'adapter de la lumière à l’obscurité ! Par exemple en passant d'une pièce bien éclairée à l'obscurité de la nuit.

Il existe trois types de cônes dans la rétine qui enregistrent la lumière du jour et permettent la vision dite trichromatique (bleu, rouge et vert), ou photopique. La vision nocturne, en revanche, est gérée par les batônnets, beaucoup plus sensibles à la lumière, qui quant à eux ne peuvent distinguer que les nuances de gris et les tons blancs et noirs.
L'adaptation du système visuel aux variations d'intensité lumineuse se déroule en plusieurs étapes. Dans la première étape a lieu le rétrécissement ou l'élargissement des pupilles. Lorsque le diaphragme de l'iris est ouvert, il pénètre jusqu'à 80 fois plus de lumière dans l'œil que lorsque le diaphragme est presque fermé. Dans un second temps, en fonction des conditions d'éclairage, les bâtonnets ou les cônes de l'œil sont activés. Les bâtonnets permettent uniquement une vision en noir et blanc. Ce sont les récepteurs de lumière faibles dans l'œil qui sont activés au crépuscule (vision scotopique). Sous une grande lumière, sont activé de préférence les cônes qui permettent la vision des couleurs.

Si l'œil adapté à l'obscurité est exposé à une source de lumière (à l'exception de la lumière rouge), la vision nocturne est perturbée en quelques secondes, car les bâtonnets réagissent immédiatement.
Avec sa courbe spectrale, la lumière rouge est en dehors de la sensibilité des bâtonnets (voir la vision nocturne de la courbe bleue dans le croquis 1). Cela n'a aucun effet sur le processus d'adaptation, donc la vision nocturne est conservée longtemps !

 

Image

Skizze 1 (V-Lambda-Kurve)   blau: Nachtsehen / rot: Tagsehen

Image

Skizze 2     Zeitlicher Verlauf der Anpassung des Auges an die Dunkelheit

Image
red-white-nightlight_100px.png

 

Tous les luminaires dotés de ce symbole sont livrables avec l'option veilleuse commutable.

© 2022 prebit GmbH. Tous les droits sont réservés.